• psmontreux

Un logement abordable pour toutes et tous et protéger les locataires, c'est possible !

Les coopératives d’habitation proposent des loyers entre 20 et 30% moins chers que le marché libre ainsi que des modes de vie diversifiés et plus solidaires. L’Etat doit les soutenir par des crédits-relais. Ce soutien doit également permettre l’accès à des terrains en droit de superficie.



Améliorer le bâti au bénéfice des locataires en visant la neutralité carbone en 2050, c’est possible en privilégiant la transformation au lieu de la démolition-reconstruction.

Il est également nécessaire que l’Etat encourage la réalisation de ces travaux sans que les locataires soient contraints de quitter leur logement. Les subventions cantonales ne pourront être accordées qu’en échange de l’engagement du bailleur de ne pas résilier les baux. Dans le cas contraire, les bailleurs doivent avoir l’obligation de reloger les locataires sortants s’ils le souhaitent.

Dominique Besson

Candidat au Grand Conseil


19 vues0 commentaire